top of page
Rechercher

MEETING #2 - Val de Vienne (28-29 juin 2024)



Une semaine après le début d’un été qui tarde à s’installer, c’est au Vigeant, sur le circuit du Val de Vienne que les Porschistes du Porsche Club Motorsport France s’étaient donnés rendez-vous pour le quatrième meeting de la saison. Et comme d’habitude ici, la météo était la grande inconnue tant les conditions sont réputées pour être changeantes sur ce tracé situé à mi-chemin entre Limoges et Poitiers. Mais cette année, les conditions ont été parfaites, tant pour les pilotes Club que pour les concurrents du Porsche Sprint Challenge France, avec juste une averse entre deux courses pour faire hésiter les pilotes sur le choix des pneus sur une piste qui allait s'assécher progressivement…


QUALIFICATIONS :

Les Sport Cup Series étaient, comme d’habitude, les premières à prendre la piste pour leur séance de qualification. Johann Rousselin (CG Motorsport) qui signait deux pole positions semblait avoir compris “un truc” dans le mode d'emploi du 718 Cayman GT4 RS Clubsport que ses adversaires n'ont pas encore trouvé puisqu'il reléguait Lucas Glinche (Glinche Racing) à 7 dixièmes pour la première course et Emmanuel Orgeval (Glinche Racing) à 3 dixièmes pour la seconde épreuve. Fabian Bouche (Rempp Racing), le plus rapide à deux reprises des 718 GT4 Clubsport était quant à lui repoussé à plus de 4 secondes.


COURSES :






Fort de sa pole position, Johann Rousselin s'envolait en tête de la première course de Sport Cup Series et n'allait plus être rejoint. En revanche, pour les deux autres places sur le podium, la bagarre était animée entre trois pilotes qui échangeaient régulièrement leurs positions et terminaient dans cet ordre : Stéphane Brémard (Racing technology), Lucas Glinche et Jean-Charles Carminati (Riviera Motorsport) tandis que Margaux Verza (CG Motorsport) terminait cinquième et que la plus belle progression était à mettre au crédit de Bernard Coisne (Tinseau Racing), parti onzième pour terminer sixième tandis que Fabian Bouche confirmait son meilleur temps des qualifications en remportant facilement le groupe 718 GT4.




La deuxième course de Sport Cup Series s'annonçait tout aussi limpide jusqu'au huitième tour quand Emmanuel Orgeval partait tout seul en travers et heurtait le rail. Il parvenait à rentrer aux stands au ralenti, mais l'incident allait entraîner l'entrée en piste du Safety Car afin de nettoyer la piste. A la relance de la course, Johann Rousselin s'engouffrait dans les stands à cause de vibrations lui faisant redouter une crevaison. Il n'en était rien, mais il perdait un tour et toute chance de victoire. Une victoire qui revenait à Frédéric Perriat (Racing Technology) suivi par Stéphane Girardot (CG Motorsport) et par Vincent Vevres (Racing Technology) tandis que Julien Nuss (Rempp Racing) s'imposait en 718 GT4.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page