top of page
Rechercher

Bilan 2022, Programme 2023 : l'interview de Patrick VEGEAIS




2022


2e édition du Porsche Sprint Challenge France et 1e année « postpandémie », 2022 a été une saison pleine à plus d’un titre. Après 2 années perturbées par le Covid, tous nos meetings se sont déroulés sans encombre et avec une participation record puisque nous avons souvent affiché complet moins de dix jours après l’ouverture des inscriptions en roulage libre. L’envie de se retrouver, de remettre son casque et de s’installer derrière le volant d’une Porsche sur la piste d’un grand circuit s’est confirmée tant de la part des pilotes en roulage libre que de ceux qui ont participé aux compétitions.


En 2022, le championnat Sport Cup a rejoint le Porsche Sprint Challenge France. Avec 32 voitures inscrites à la saison des « Cup Series » et 18 à la saison des « Sport Cup Series », le Porsche Sprint Challenge France a affiché entre 55 et 60 Porsche de course à chaque meeting de compétition et affirme pleinement son statut de championnat officiel Porsche « One-Make Series ». L’intégration des « Sport Cup » était un défi pour les organisateurs dans la mesure où seules les Porsche de course sont admises au Porsche Sprint Challenge France. L’inscription de sept 718 Cayman GT4 ClubSport nous a permis de constituer un groupe spécifique qui a largement animé les courses de « Sport Cup » et ne demande qu’à se développer en 2023.


Le Porsche Sprint Challenge France « Sport Cup Series » a vu la victoire de Jean Charles Carminati au volant d’un 718 Cayman GT4 ClubSport, tandis que c’est le jeune Lucas Glinche qui remporte le groupe 981 Cayman GT4 ClubSport. Gaétan Dupas remporte le groupe 996 GT3 Cup et Cédric Toison celui des 997 GT3 Cup.


Le fait d’être devenu un championnat officiel s’est ressenti pour cette 2e saison des « Cup Series » du Porsche Sprint Challenge France, tant par l’implication de teams concurrents de la Porsche Carrera Cup France, comme CLRT, Racing Technology ou encore ABM qui nous a rejoint en cours de saison, que par l’arrivée de jeunes pilotes au talent prometteur de futurs exploits à plus haut niveau. Ce fut le cas de Benjamin Pâque ou de Marlon Hernandez qui devraient participer à la Porsche Carrera Cup France en 2023. J’entends très souvent dire que le niveau de pilotage a encore progressé et j’en conviens. Cette évolution n’est pas uniquement liée à l’arrivée en nombre des 992 GT3 Cup : 12 inscrites à la saison 2022. Elle est à mettre à l’actif des teams de plus en plus professionnels et des pilotes amateurs qui s’entourent de coachs de haut niveau ou des pilotes très expérimentés qui ont rejoint notre championnat.


En 2022, le jeune Benjamin Pâque du Team CLRT remporte le Porsche Sprint Challenge France pour le groupe 992 GT3 Cup, devant son compère Marlon Hernandez et Gilles Vannelet du team Racing Technology. La compétition a été très serrée en 991 GT3 Cup Phase II, puisque François Chotard l’emporte au cours de la dernière manche devant David Sarny du team Berto Moteurs, très présent au Porsche Sprint Challenge. Yves Godard (Team 52) remporte le groupe 991 GT3 Cup Phase I et Olivier Rabot du team 911 Impact remporte le groupe R au volant de son impressionnante 991 GT3 R.


Le moment fort du Porsche Sprint Challenge France 2022 reste sans conteste l’ouverture des 24 Heures du Mans pour la 2e année consécutive. Qui l’eût cru ? Après l’édition 2021, j’avais espoir de renouveler cette extraordinaire événement dans quelques années. Mais lorsque Sylvain Tessier de l’ACO m’a proposé d’être en ouverture des 24 Heures du Mans 2022, j’ai tout de suite dit oui ! 99 gentlemen drivers de 15 nationalités se sont affrontés au volant de 71 Porsche 911 GT3 Cup et Porsche Cayman GT4 lors des deux courses de 30 minutes disputées en ouverture des 24 heures du Mans 2022. Ajoutez à cela le Porsche Expérience Center comme réceptif de luxe pour vivre l’ensemble des 24 Heures du Mans dans les meilleures conditions et vous avez tous les ingrédients pour que cette ouverture des 24 Heures du Mans reste à jamais gravée dans la mémoire des participants. Merci à l’ACO, à Porsche et à Anne Meyer de nous avoir permis de vivre un tel événement !


Cette manche d’ouverture des 24 Heures du Mans a été intégrée au Porsche Sprint Challenge France en devenant une manche joker. A savoir qu’à la fin de la saison, les pilotes inscrits à la saison du Porsche Sprint Challenge France ont pu retrancher les points correspondant à leur plus mauvais classement ou à leurs deux plus mauvais classements selon qu’ils auront pris part à une ou aux deux courses de l’épreuve d’ouverture des 24 Heures du Mans. Nous avons en tête de toujours proposer une manche joker pour les prochaines saisons. Nous en reparlerons avec le programme 2023.


Cette croissance significative du Porsche Sprint Challenge France nous demande plus de rigueur et de professionnalisme tant dans le contrôle technique des autos que dans le management des courses et du comportement en piste. Nous avons déjà investi dans des outils modernes nous permettant de contrôler les paramètres techniques et de sécurité des voitures engagées en comparant les données embarquées à celles enregistrées par Porsche Motorsport via le cloud. Nous faisons cela dans un but de prévention et d’information de maintenances à venir et pour l’équité des groupes en compétition, les modifications non autorisées déclassant les voitures. Benjamin Gauchet, ingénieur spécialisé Porsche, nous a rejoint en cours de saison et fera toute la saison 2023 avec nous. Son rôle est essentiel pour assurer l’interface technique avec les ingénieurs de Porsche Motorsport en Allemagne. Nous en avons eu une preuve fragrante en cours de saison où à la suite d’un problème de cylindre, Porsche Motorsport à déclencher un échange moteur en moins d’une semaine ! Au-delà de la technique, cette évolution vers la compétition à plus haut niveau nous demande plus de rigueur dans le management des comportements en piste pour préserver la sécurité des pilotes et limiter les incidents. Le niveau a fortement progressé et incite parfois à « sur-piloter ». Nous devons immédiatement réagir pour que l’esprit de notre championnat réservé aux pilotes amateurs reste le plus gentleman possible. Nous l’avons fait en 2022 et nous continuerons à être très vigilants sur ce sujet délicat.


L’équilibre entre le roulage libre et la compétition reste le point fort du Porsche Club Motorsport et il faut que cela continue. Comme je le disais en introduction, nous avons régulièrement affiché complet en roulage libre moins de 10 jours après l’ouverture des inscriptions, la priorité étant donnée aux membres du Club Motorsport. Nos membres Premium, inscrits à la saison, sont très assidus puisqu’ils ont participé à quasiment 6 des 7 meetings de la saison 2022. Pas de compétition pour eux, mais une envie folle de se retrouver chaque mois sur les plus beaux circuits de France. Chaque porschiste, nous rejoignant pour une première fois, se voit offert une séance de coaching par un de nos 3 moniteurs « Club », Line Piguet ayant rejoint nos amis Laurent Collin et Franck Bélard. Merci à eux trois pour cet accompagnement indispensable qui accroit la sécurité en piste où la vitesse augmente chaque année avec la venue des derniers modèles de 992 GT3, Cayman GT4 RS ou autres GT2 RS…! Plaisir des photographes, ces extraordinaires Porsche taillées « circuit » doivent rester le plaisir de tous les pilotes présents en piste.

2023 Parlons roulage libre pour aborder 2023. Jusqu’à présent, la distinction entre les deux séries Club Sport I et II se faisait sur la performance et la puissance des autos, la série « jaune » étant réservée aux porschistes les plus rapides. Les tests réalisés au cours des derniers meetings 2022 nous confortent à modifier cela afin de mettre en avant le respect des autres avant la vitesse. Ceci veut dire que dans les deux séries de roulage libre, il y aura des GT3 mais aussi des Porsche de route. Ces deux séries prennent les noms de « Série Premium » et « Série Club ». Comme son nom l’indique la série Premium est réservée aux membres Premium qui se connaissent parfaitement et se respectent puisqu’ils sont présents à la quasi-totalité des meetings, tandis que la série Club accueillera les membres Motorsport et les membres des autres Clubs dans la limite des places disponibles. Le mot d’ordre au briefing sera le respect de l’autre sur la piste tout comme dans les paddocks. Comme le nombre de voitures en piste est limité, nous limitons le nombre de Premium aux 60 premiers inscrits et nous avons déjà en tête plusieurs services complémentaires valorisant leur statut de membre Premium ! Le calendrier 2023 est validé avec 7 meetings répartis de mars à octobre. Le premier meeting se déroule sur le circuit de Nevers Magny-Cours les 17 et 18 mars et sert de journées tests pour le Porsche Sprint Challenge France. Le calendrier se poursuit avec 6 meetings sur les grands circuits de France à commencer par un retour à Nogaro à la mi-avril et le Paul Ricard fin octobre pour terminer la saison. Sous l’impulsion d’Alexandre Bardinon, le circuit du Mas du Clos vient de rouvrir pour notre plus grand plaisir puisque le Club Porsche de France y avait ses habitudes jusqu’à sa fermeture il y a une quinzaine d’années. Nous l’avons réservé en exclusivité pour le week-end des 3 et 4 juin 2023. Ce meeting réservé aux Porsche de route est au profit de l’Institut du Cerveau et est coorganisé avec les Porsche Club RS de France et Porsche Club Paris. L’objectif est de permettre au plus grand nombre de porschistes de redécouvrir ce magnifique circuit technique et vallonné au cours de sessions dédiées aux Porsche Classic, aux RS et aux Porsche modernes. Un rendez-vous festif hors cotisation Premium à ne pas manquer. Après 2 années d’ouverture des 24 Heures du Mans, nous organisons l’ouverture des 24 Heures de Barcelone du 15 au 17 septembre 2023 : une très belle date entre Magny-Cours et Le Mans et surtout un merveilleux circuit F1 en Espagne. Le format est celui du Porsche Sprint Challenge France avec 2 séances d’essais libres de 45 minutes avant 2 séances qualificatives de 15 minutes chacune et 2 courses de 30 minutes, dont la 2e se dispute le samedi juste avant le départ des 24 Heures de Barcelone : un grand moment en perspective. Cette manche de Barcelone est une manche joker pour les concurrents inscrits à la saison 2023 du Porsche Sprint Challenge France, le montant de l’inscription étant à ajouter à celui de la saison. Ne tardez pas à vous inscrire ! Enchainer les 4 séances de qualifications et les 4 courses du Porsche Sprint Challenge France dans la seule journée du samedi est devenu un casse-tête dès qu’un incident intervient en piste ou à la suite d’une réclamation d’un pilote. Tout doit s’enchaîner trop vite. En accord avec les teams managers et les pilotes, en 2023, les essais qualificatifs ont lieu le vendredi en fin d’après-midi, ce qui a le double avantage de permettre d’organiser 2 courses le samedi matin et 2 courses l’après-midi ainsi que de donner plus de sérénité aux pilotes qui connaitront leurs positions sur la grille dès le vendredi soir. Le temps de piste du vendredi a été vu au maximum des possibilités de chaque circuit pour permettre d’optimiser la durée des essais libres et permettre de proposer des sessions de 40 minutes au lieu de 30. La dernière course du samedi ne sera plus la dernière session pour permettre à chaque team de libérer le paddock dans les meilleures conditions. Le report des essais qualificatifs du Porsche Sprint Challenge France au vendredi libère du temps de piste pour la journée du samedi et nous permet de mettre en place un Trophée Porsche Classic réservé aux Porsche jusqu’au millésime 1998 inclus. Les concurrents auront 4 sessions de 30 minutes, dont une en compétition. Le tour le plus rapide effectué par chaque concurrent durant les 30 minutes de l’épreuve sert de chrono de référence. Selon le circuit entre 4 et 6 tours supplémentaires seront retenus. Ce seront les tours les plus rapides effectués par le concurrent durant les 30 minutes de l’épreuve. Chaque voiture se verra attribuer un temps maximal à ne pas dépasser en fonction de son modèle de voiture. Les écarts entre le tour de référence et les tours retenus seront additionnés. Le pilote ayant la somme la plus faible sera déclaré vainqueur, le classement étant établi en fonction du total des écarts. Cette formule de compétition a le double avantage de mettre sur un pied d’égalité les Porsche d’un même groupe, qu’elles soient modifiées ou non et évite les essais qualificatifs au profit de plus d’essais libres. Le Trophée Porsche Classic est un championnat FFSA soumis à autorisation préfectorale au même titre que le Porsche Sprint Challenge France. Les autos devront respecter les normes de sécurité FIA et feront l’objet d’un contrôle technique pour les organes de sécurité. Les pilotes doivent avoir une licence régionale RCCA ou plus ou pourront prendre un titre de participation à chaque meeting. Participer au Trophée Porsche Classic au cœur d’un meeting 100% Porsche aux côtés du Porsche Sprint Challenge France et des sessions de roulage libre me semble très attractif. Les premiers retours que nous avons sont très positifs. Rien de ce que je viens de décrire ne serait possible sans nos partenaires. Nous sommes fiers d’avoir des partenariats de grande qualité qui s’inscrivent dans la durée et contribuent à la convivialité du Porsche Club Motorsport et du Porsche Sprint Challenge France. A l’heure de cet interview, tous nos partenaires nous renouvellent leur confiance et restent toujours aussi impliqués dans la vie du Club : Michelin est doublement présent grâce à Auvergne Pneumatiques Racing pour le montage des pneus et l’espace Michelin Pit Stop. Motul accueille la boutique du Club et prend en charge la logistique au travers des services d’Olivier Desdevises. Stand 21 et BRM Chronographes complètent le village où nous avons plaisir à nous retrouver le vendredi soir pour une coupe de champagne offerte par Patrick Danteny. Je n’oublie bien sûr pas RS Magazine, notre partenaire presse de toujours, comme en témoigne l’article que vous lisez actuellement. Un immense merci à chaque partenaire.

Porsche Sprint Challenge France nouveau format, ouverture des 24 Heures de Barcelone, Trophée Porsche Classic, Circuit du Mans du Clos, Séries Club et Premium : des innovations dont le but est d’accroître le plaisir de participer aux événements organisés par le Porsche Club Motorsport France dans la plus grande convivialité. C’est ce qui nous motive le plus. Notre volonté est de mettre la rigueur et le professionnalisme imposés par les compétitions du Porsche Sprint Challenge France au profit des compétiteurs et de ceux qui viennent se faire plaisir en roulage libre, en respectant les bons codes de conduite sur circuit et dans les paddocks. Un grand merci aux pilotes, aux teams et à ceux qui dynamisent le Porsche Club Motorsport par leur participation active aux activités sur la piste ou dans les paddocks. Un merci particulier à toute l’équipe de bénévoles qui œuvre à mes côtés. Ils sont très précieux. LE CALENDRIER 2023

17-18 mars Magny-Cours

14-15 avril Nogaro

19-20 mai Dijon Prenois

3-4 juin Le Mas du Clos *

23-24 juin Val de Vienne

25-26 août Magny-Cours

15-17 septembre Ouverture des 24 Heures de Barcelone **

13-14 octobre Le Mans Bugatti

27-28 octobre Le Castellet Paul Ricard * hors cotisation Premium ** hors inscription saison Porsche Sprint Challenge France

6 vues0 commentaire
bottom of page